Les actifs pour vous aider

CONSEILS DIGESTION

Quels actifs pour vous aider ?

En cas de digestion difficile, lente :

  • Si la digestion est lente avec tendance aux flatulences ou s’il y a embarras gastrique, sensations nauséeuses, opter pour les plantes toniques amers est un bon choix. Par leur amertume et par effet direct, elles stimulent les sécrétions pancréatiques et salivaires, la motricité et la sécrétion gastrique et facilitent ainsi la digestion. Elles exercent aussi un effet tonique général. Les toniques amers les plus efficaces sont la grande gentiane et le quinquina, l’absinthe, le zeste d’orange amère, le gingembre.

Ces plantes sont déconseillées en cas d’ulcère gastrique ou duodénal.

  • Les enzymes protéolytiques comme la papaïne extraite du latex de la papaye et la bromélaÏne extraite de l’ananas frais peuvent être proposées pour faciliter la digestion des protéines en cs d’insuffisance de sécrétion des sucs gastriques.
  • Lorsque le foie est débordé par un excès alimentaire et en particulier de graisses, les plantes cholagogues et /ou cholérétiques occupent une place de choix. Mais elles sont déconseillées en cas d’obstruction des voies biliaires (lithiase biliaire, calculs).

Les plantes cholagogues stimulent la vidage de la vésicule biliaire : huile d’olive, chardon-marie.

Les plantes cholérétiques stimulent la fabrication de bile par le foie : la feuille d’artichaut est une des plus connues, mais aussi la feuille de boldo, la racine de chicorée, le curcuma, la menthe poivrée, le pissenlit , le radis noir, le romarin, l’aubier de tilleul. La fumeterre régularise quant à elle la sécrétion de bile.

Parmi ces plantes cholagogues ou cholérétiques, certaines protègent le foie des toxines que nous absorbons : feuille d’artichaut, chardon-marie, curcuma, desmodium, radis noir, romarin. Ces plantes sont souvent utilisées dans les programmes « détox » destinés au drainage de l’organisme .

Le citron mérite une place à part en tant qu’aliment-médicament : il est réputé antiscorbutique, digestif, détoxiquant, fébrifuge. Il est traditionnellement utilisé en cas de laryngite, goutte, nausées, lendemains de fête. L’huile essentielle obtenue à partir du zeste de citron jouit de la même réputation dépurative et tonique digestive. Elle permet d’activer toutes les fonctions digestives.

En cas de brûlures d’estomac :

  • Le lithothamne est une algue très riche en carbonate de calcium qui neutralise l’acidité gastrique ,
  • L’argile est un pansement de la muqueuse gastro-duodénale à prendre avant les repas ; elle est à éviter si elle entraîne de la constipation.
  • Plusieurs plantes peuvent aider à soulager les aigreurs :
    1. la racine de réglisse agit sur les douleurs de la gastrite grâce à son action anti-inflammatoire et antispasmodique et en stimulant la production de mucus. La réglisse, sauf si elle est déglycyrrhizinée , est déconseillée en cas d’hypertension artérielle, cirrhose, hypokaliémie car elle peut provoquer de la rétention d’eau et de sel et favoriser la perte de potassium dans les urines.
    2. le capitule de matricaire ou camomille allemande exerce une action anti-inflammatoire, adoucissante et cicatrisante sur les muqueuses gastro-duodénales ; mais elle est efficace à condition de combattre les causes de la lésion, d’être prise suffisamment longtemps (3 mois) en quantité suffisante et sur un estomac vide pour favoriser le contact de ses principes actifs avec la muqueuse.
    3. le jus de chou vert et frais contient un dérivé d’acide aminé qui neutraliserait la pepsine ; il faut en revanche en boire 1 litre par jour durant 4 à 5 semaines.
    4. le jus de pomme de terre crue est parfois utilisé pour combattre l’hyperchlorhydrie et les douleurs d’ulcère. Mais il contient aussi de la solanine qui lui confère un certain pouvoir toxique si sa consommation est trop élevée.
    5. D’autres plantes font encore l’objet d’études : la banane plantain, la cannelle de Chine, le gingembre.

Les informations et conseils de cet article ne se substituent pas à un avis, diagnostic, ou consultation médicale auprès d’un professionnel de santé.

Vitamin System utilise des cookies pour améliorer la navigation et personnaliser votre visite. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l' utilisation des cookies Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer