La vitamine D, indispensable vitamine du soleil

CONSEILS FORME ET VITALITE

La vitamine D, vitamine du soleil

 

Quels sont les bienfaits de la vitamine D ?

La vitamine D est une vitamine liposoluble qui joue un rôle :

  • Dans l’absorption et l’utilisation du calcium et du phosphore : elle est ainsi impliquée dans le maintien de l’ossature, des dents et dans la fonction musculaire,
  • Dans le fonctionnement du système immunitaire,
  • Dans la division cellulaire,

 

Quelles sont les sources de vitamine D ?

Il existe deux sources de vitamine D :

  • Une source principale endogène (fabriquée par notre corps) qui couvre 50 à 70 % de nos besoins quotidiens. Elle est assurée par la synthèse par la peau de vitamine D3 à partir du cholestérol cutané sous l’action des UVB.
  • Une source alimentaire secondaire où la vitamine D nous est apportée sous forme de cholécalciférol ou vitamine D3 par les aliments d’origine animale  (l’huile de foie de morue est connue comme source de vitamine D) ou d’ergocalciférol ou vitamine D2 par les aliments d’origine végétale (champignons, levures).

 

Peut-on manquer de vitamine D ? Quelles sont les personnes à risque?

Selon le médecin nutritionniste Dr Pascale Modaï, en France 80 % de la population manque de vitamine D.

Les personnes qui s’exposent peu au soleil sont les plus susceptibles de manquer de vitamine D : ce sont celle qui habitent dans les régions où les hivers sont longs, les personnes qui restent confinées chez elle donc essentiellement des personnes âgées, des malades.

Pour avoir un taux suffisant de vitamine D, il faudrait s’exposer les avant-bras et la figure 15 à 20 minutes chaque jour d’avril à septembre aux heures les plus chaudes de la journée. En effet, pour que la vitamine D soit fabriquée par la peau, l’intensité des rayons UVB doit être suffisante. Ainsi les écrans totaux, tout comme les vitres qui bloquent les UVB ne permettent pas de fabriquer de la vitamine D. Cette fabrication est également impossible tôt le matin ou en fin d’après-midi en été et en hiver en France.

 

Quels sont les risques d’un déficit de vitamine D ?

Ce sont surtout des risques pour le squelette : diminution de la masse osseuse (ostéoporose) avec augmentation des chutes et des fractures, ostéomalacie (les os qui deviennent mous) et chez l’enfant le rachitisme.

 

Qui peut bénéficier d’une supplémentation en vitamine D?

Les personnes à risque sont essentiellement les nourrissons et les jeunes enfants pour qui le médecin prescrira les produits appropriés et les personnes de plus de 65 ans.

Le Dr Modaï est également d’avis que les femmes devraient prendre un supplément de vitamine D dès 50 ans pour diminuer leur risque d’ostéoporose lorsqu’elles ne prennent pas de traitement hormonal substitutif.

 

Quelles sont les doses recommandées ?

En France les compléments alimentaires peuvent apporter au maximum 5 µg de vitamine D par jour mais ce chiffre est beaucoup plus élevé dans d’autres pays d’Europe (10 au Danemark, 25 en Italie et au Royaume Uni et même 75 aux Pays-Bas)

 

Quels sont les risques d’un surdosages ?

Aux doses recommandées, il n’y a pas de risque de surdosage en vitamine D. En Europe, les scientifiques ont fixé à  4000 UI par jour (soit 100 µg), la dose maximale  sécuritaire. Seule une supplémentation excessive pourrait provoquer des nausées et vomissements, des maux de tête, de la fatigue, une perte de poids mais ceci reste exceptionnel.

 

Source : www.guerir.org/dossiers/vitamine-d/questions-frequentes.htm

Les informations et conseils de cet article ne se substituent pas à un avis, diagnostic, ou consultation médicale auprès d’un professionnel de santé.