Quel actif minceur pour quel profil ?

CONSEILS MINCEUR

Quels actifs pour quel profil ?

Les aide-minceurs n’ont d’intérêt que dans le cadre d’une alimentation équilibrée , hypocalorique si cela est nécessaire et d’une activité physique adaptée.

Chacun peut trouver les actifs qui lui conviennent pour gérer sa perte de poids.

Vous avez un gros appétit ?

Les coupe-faim sont faits pour ceux qui mangent beaucoup. Ce sont des fibres solubles dans l’eau et non digérées par les enzymes digestives. Elles  ont la particularité de gonfler dans l’estomac en présence d’eau pour former des solutions plus ou moins visqueuses. Occupant un certain volume, elles  retardent la vidange gastrique  et réduisent d’autant la sensation de faim.

Autre intérêt, ces fibres contribuent au maintien d’une cholestérolémie normale.

Inconvénient : dégradées en partie par les bactéries intestinales, ces fibres peuvent entraîner du météorisme abdominal.

Les coupe-faim se prennent ½ heure avant les principaux repas avec un volume d’eau suffisant.

  • La farine de konjac est l’actif le plus connu ; elle  est obtenue  à partir du tubercule d’une plante asiatique. Des études cliniques attestent de son efficacité dans l’aide à la perte de poids.
  • La gomme de caroube provient de la graine du fruit du caroubier.
  • La gomme guar provient aussi d’une graine, Cyamopsis tetragonolobus
  • La pectine est extraite à partir de la pomme et des fruits de  Citrus (citron, pamplemousse, orange….)

Vous craquez parfois pour du gras ou du sucré ?

Il est possible de diminuer la densité calorique  des aliments en limitant leur digestion complète ou en piégeant une partie de leurs nutriments en particulier les sucres et les graisses.

  • Les carb-blockers ou starch-blockers : ils limitent la dégradation de l’amidon en glucose en bloquant l’alpha-amylase, enzyme nécessaire à sa digestion. Le plus connu de ces carb-blockers est extrait de la graine crue du haricot blanc. Il n’a d’intérêt que si le repas est riche en sucres lents (pain, pâtes, riz, céréales, biscuits et gâteaux à base de farine). Ils n’ont pas d’action sur les sucres rapides comme le saccharose ou le glucose.
  • L’acide chlorogénique contribue à baisser la glycémie : il réduit l’absorption intestinale du glucose et diminue sa production par le foie. La source la plus courante d’acide chlorogénique est le grain de café vert.
  • Les capteurs de graisses : ce sont des produits riches en fibres qui diminuent l’absorption des lipides alimentaires. Ils n’ont d’intérêt que si le repas contient une certaine proportion de graisses.

Ces capteurs de graisses agissent de façon mécanique, les lipides captés par les fibres sont éliminés dans les selles.

Le nopal ou figuier de Barbarie est souvent utilisé : c’est à partir de sa cladode, tige aplatie appelée à tort feuille  que l’on obtient un extrait riche en  fibres solubles et insolubles capables de capter les graisses. Il se prend ½ h à 1 h après un repas copieux.

  • Les phlorotanins extraits des algues brunes, diminuent la digestion des graisses du repas en inhibant une enzyme, la lipase, nécessaire à leur utilisation par l’organisme. Ces phlorotanins diminueraient aussi la digestion de l’amidon.

Vous voulez accélérer votre perte de poids ?

Les activateurs du métabolisme plus connus sous le nom de brûle-graisses,  favorisent le déstockage des acides gras à partir des adipocytes et leur utilisation comme source d’énergie. Ils contribuent à la perte de masse grasse.

Quels sont les actifs ?

  • La caféine contribue à la perte de poids en augmentant la dépense énergétique. La caféine est également bien connue pour ses effets diurétiques, stimulants du système nerveux et est indiquée aussi  en cas de fatigue.

Les principales plantes à caféine sont : la feuille de maté vert  connue sous le nom de thé des Jésuites, la graine de guarana qui était  utilisée par les Indiens du Paraguay et d’Amazonie pour tromper leur faim en période disette, , la feuille de thé vert, la graine de kola.

Leur utilisation nécessite certaines précautions : ne pas prendre après 17 h pour ne pas gêner l’endormissement, éviter chez les moins de 18 ans, en cas de grossesse et allaitement, en cas de troubles cardiovasculaires (hypertension artérielle non contrôlée, arythmie)  et en cas d’hyperthyroïdie.

Les produits contenant de la caféine sont à utiliser avec prudence en cas d’ulcère gastro-duodénal.

Une dose supérieure à 400 mg de caféine par jour peut provoquer des palpitations, de l’irritabilité et des maux de tête, des tremblements.

Les compléments alimentaires ne doivent pas apporter une dose journalière de caféine  supérieure  à 200 mg.

  • La synéphrine agit sur des récepteurs présents en particulier au niveau des adipocytes, exerçant ainsi une action lipolytique.

La principale source de synéphrine en France est l’écorce d’orange amère.

A dose  trop élevée, la synéphrine  entraîne des effets indésirables : tachycardie, fibrillation ventriculaire, collapsus.

Dans les compléments alimentaires, sa dose journalière ne doit pas dépasser 20 mg. Les produits qui en contiennent sont déconseillés en cas de grossesse, allaitement, chez les moins de 18 ans et en cas de traitement anti-hypertenseur.

  • L’iode augmente la dépense énergétique en stimulant la thyroïde.

La principale source d’iode est représentée par les algues : ascophyllum, fucus.

La dose journalière d’iode apportée par les compléments alimentaires ne doit pas dépasser 150 microg.

Les produits qui contiennent de l’iode sont déconseillés en cas d’hyperthyroïdie ou de traitement de la thyroïde. Ils ne devraient pas être pris plus d’1 mois dans le cadre de la perte de poids.

  • Le Coleus (Coleus forskolii) est une plante originaire des régions subtropicales d’Asie (Inde, Thaïlande, Shri-Lanka).  Sa racine contient un composé appelé forskoline qui stimule la lipolyse dans les adipocytes. Le coleus ne semble pas avoir d’effets indésirables ; il est cependant déconseillé en cas d’ulcère de l’estomac, d’hypotension et chez les personnes prenant des anti-coagulants.
  • Le garcinia cambogia est un arbuste originaire d’Inde dont le fruit ressemble à une petite citrouille. Son écorce contient une quantité importante d’acide hydroxycitrique. Cet acide empêcherait la synthèse d’acides gras à partir des sucres : la lipogenèse diminue et la dépense énergétique augmente. Les produits qui en contiennent doivent être pris avant les repas et dans le cadre d’un régime pauvre en graisses.
  • Les plantes diurétiques : aident-elles à perdre du poids ?

Les produits de drainage  sont le plus souvent à base de plantes diurétiques. Ils facilitent l’élimination des déchets issus du métabolisme en les  orientant vers les reins et les urines. Ils ont leur place dans le cadre  d’une perte de poids car le corps produit plus de déchets durant cette période.

Le drainage permet aussi de « nettoyer » l’organisme : il apporte une sensation de mieux-être et permet à l’organisme de mieux fonctionner. Mais le drainage en lui-même ne fait pas maigrir.

L’emploi des plantes diurétiques est également justifié en cas de rétention d’eau à condition que celle-ci ne soit pas d’origine cardiaque ou rénale (un avis médical est indispensable dans ce cas).

Qui dit drainage suppose aussi que l’ingestion de liquide soit suffisante pour assurer ce nettoyage de l’organisme. En pratique le drainage dure 10 jours à 3 semaines.

Quelles plantes utiliser ?

De  très nombreuses plantes sont douées de propriétés diurétiques : la queue de cerise est le plus populaire des diurétiques avec le rhizome de chiendent, la reine des prés ne doit pas être utilisée en cas d’hypersensibilité aux dérivés salicylés, le sureau est également réputé diaphorétique (qui fait transpirer), la feuille de bouleau est dépurative, l’orthosiphon est connu sous le nom de thé de Java, la feuille de cassis est très prisée dans les états dits de surcharge, le frêne entre dans la composition des tisanes du centenaire, la feuille d’olivier est intéressante en cas de syndrome métabolique, la feuille de pissenlit et la feuille d’artichaut exercent en plus un effet cholérétique.

Les informations et conseils de cet article ne se substituent pas à un avis, diagnostic, ou consultation médicale auprès d’un professionnel de santé.

Vitamin System utilise des cookies pour améliorer la navigation et personnaliser votre visite. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l' utilisation des cookies Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer