Soulager l’inconfort urinaire masculin

CONSEILS SANTE ET CONFORT

Soulager l’inconfort urinaire masculin

L’hypertrophie bénigne de la prostate, première cause de gêne urinaire masculine

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) touche  60 % de la population masculine après 60 ans et 90 % après 85 ans.

La prostate est une glande de la taille d’une noix située sous la vessie et qui entoure la partie supérieure de l’urètre.

Après 40 ans, cette glande a tendance à grossir : si elle grossit trop, elle va alors étrangler l’urètre et gêner l’émission d’urine. C’est ce qu’on appelle l’hypertrophie bénigne de la prostate ou hyperplasie bénigne de la prostate.

 

Quels sont les signes de l’HBP ?

Les signes les plus fréquents sont :

  • Une difficulté à uriner : retard à l’émission du jet d’urine, de plus son flux est faible et irrégulier, il reste des gouttes résiduelles qui s’écoulent.
  • Une fréquente envie d’uriner qui peut obliger à se lever la nuit.
  • L’impression que la vessie n’est jamais complètement vide.

Ces symptômes peuvent rester mineurs et ne pas évoluer.

 

Peut-il y avoir des complications ?

Si la prostate grossit trop et gêne la vidange de la vessie, il peut y avoir :

  • Des infections urinaires à répétition et la formation de calculs urinaires
  • Une rétention aiguë d’urine si l’urètre est complètement bouché : c’est une urgence médicale.

 

Comment limiter les symptômes d’HBP ?

Quelques gestes simples permettent de moins être gêné au quotidien :

  • Uriner quand l’envie s’en fait sentir pour ne pas risquer une infection urinaire,
  • Limiter les boissons après 19 h pour ne pas avoir à se lever la nuit,
  • Les plats épicés et salés, les boissons riches en caféine (café, thé) l’alcool et le chocolat aggravent les symptômes de l’HBP.
  • Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin avant de prendre des médicaments : certains favorisent la rétention urinaire et aggravent eux aussi les symptômes de l’HBP ; c’est le cas de certains médicaments contre le rhume.
  • Un bon tonus musculaire permet de mieux contrôler ses envies d’uriner.

 

Les actifs pour vous aider

Il existe des plantes qui permettent de soulager l’inconfort urinaire quand  les symptômes occasionnés par l’HBP  gênent  les activités quotidiennes.

Mais le médecin devra d’abord confirmer le diagnostic d’HBP, car les signes urinaires peuvent avoir d’autres causes et il est nécessaire de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une autre pathologie.

Les solutions naturelles proposées permettent d’améliorer les symptômes gênants liés à l’HBP mais ils ne la guérissent pas.

  • La racine d’ortie bénéficie d’un usage traditionnel en cas d’HBP sous forme d’infusion ou d’extrait. Elle est utilisable à long terme sauf si les symptômes persistent ou s’aggravent. Dans ce  cas, il est  conseillé de consulter son médecin traitant. Des effets indésirables sont possibles : parfois nausées, brûlures d’estomac, flatulences.
  • La graine de courge est active sur les symptômes urinaires qu’ils soient liés à l’HBP ou à une hyperactivité vésicale. Elle s’emploie sous forme des graines sèches en poudre, sous forme d’extrait sec ou de l’huile des graines. La graine de courge est utilisable à long terme tant qu’il n’y a pas aggravation des symptômes. Des effets indésirables sont là encore possibles à type de légers troubles gastro-intestinaux.
  • Le fruit du Palmier de Floride (Serenoa repens) également connu sous le nom de Sabal est présent dans les compléments alimentaires mais aussi dans des médicaments sous forme d’extrait mou. Utilisable à long terme , sauf si les symptômes persistent ou s’aggravent, il expose parfois à des effets indésirables à type de douleurs abdominales, maux de tête.
  • L’écorce du Prunier d’Afrique (Pygeum africanum) est un ingrédient que l’on trouve surtout dans les médicaments. Utilisable à long terme, sauf si comme précédemment, les symptômes persistent ou s’aggravent, il peut parfois occasionner des troubles digestifs.
  • D’autres plantes sont mentionnées dans la prise en charge des symptômes urinaires liés à l’HBP, mais leur efficacité demande encore confirmation : pollen de seigle, épilobe.

 

Référence : Eureka Santé

Vitamin System utilise des cookies pour améliorer la navigation et personnaliser votre visite. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l' utilisation des cookies Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer