Le sommeil en questions

CONSEILS SOMMEIL, STRESS ET DÉTENTE

Le sommeil en questions

Dormir, est-ce une perte de temps ?

Nous passons un tiers de notre vie à dormir et pourtant ce n’est pas une perte de temps.

  • Nous dormons pour récupérer physiquement, psychologiquement, intellectuellement. Le sommeil est nécessaire aux fonctions d’apprentissage et de mémorisation.
  • Le sommeil joue un rôle déterminant dans la croissance puisque c’est durant le sommeil qu’est sécrétée l’hormone de croissance et que nos tissus se réparent (cellules musculaires, neurones).
  • Il conditionne l’équilibre des sécrétions hormonales, la glycémie.
  • Il intervient dans la stimulation des fonctions immunitaires.

A l’inverse un manque de sommeil entraîne :

  • De la somnolence dans la journée donc de moindres performances au travail, des troubles de l’attention, une baisse de la vigilance et donc des risques accrus d’accidents, un ralentissement des réflexes, des erreurs de jugement,
  • Il favorise une prise de poids

Combien de temps faut-il dormir ?

Il est difficile de répondre à cette question car nous ne sommes pas égaux devant le sommeil et nos besoins évoluent avec l’âge.

Les petits dormeurs peuvent se contenter de 6 heures de sommeil, voire moins (Napoléon ne dormait que 4 h par nuit) et les gros dormeurs ont besoin de dormir 10 heures (Albert Einstein dormait 11 heures par jour).

Il y a aussi les couche-tard et les lève-tôt. Les adolescents sont plutôt des couche-tard et des lève-tard.

Les personnes âgées se plaignent souvent de mal dormir (plus de 40 % au-delà de 65 ans contre 1,6 % chez les moins de 20 ans) car avec l’âge, l’architecture du sommeil se modifie. Le temps d’endormissement est plus long, les réveils nocturnes sont plus fréquents et plus prolongés, le sommeil est moins réparateur car se rajoutent parfois des problèmes comme le syndrome des jambes sans repos,  les apnées du sommeil. Sans compter la sieste qui remplace une partie de la nuit.

Quelles sont les principales causes de troubles du sommeil ?

Chez l’adulte, les principales causes de troubles du sommeil sont liées au travail : le travail posté, les horaires de nuit, les décalages horaires en cas de déplacement désorganisent les rythmes veille-sommeil

Le stress et l’anxiété jouent également un rôle majeur dans les difficultés d’endormissement : conflits familiaux ou liés au travail, surcharge d’activité, crainte  d’un licenciement, soucis pour son entourage familial.

Les troubles de l’humeur entraînent plutôt des réveils précoces avec impossibilité de se rendormir.

Une mauvaise hygiène de vie suffit aussi à perturber le sommeil : ainsi l’exposition à la lumière bleue le soir  (tablettes, ordinateurs, smartphone)  empêche la synthèse de mélatonine  ce qui retarde l’endormissement.

Découvrez nos astuces pour retrouver un bon sommeil…

 

Les informations et conseils de cet article ne se substituent pas à un avis, diagnostic, ou consultation médicale auprès d’un professionnel de santé.